Image result for françois deblock.jpeg

Depuis sa naissance François navigue entre Paris où habite son père et le Coz-Castel en Bretagne où il passe quasiment toutes ses vacances scolaires dans la maison de sa grand-mère Francine Bernicot. Très actif au théâtre dès son adolescence, François suit des cours de théâtre et de comédie musicale dirigés par Jean et Thomas Bellorini de 1999 à 2006. Puis, de 2006 à 2009, il se forme à l’École Claude Mathieu. Enfin, il intègre le Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique en 2010. Il y reste deux ans avant de le quitter pour jouer dans Paroles Gelées d’après Rabelais, sous la direction de Jean Bellorini qui gagne avec ce spectacle le Molière de la meilleure mise en scène.

Il participe à des tournages et est remarqué dans la web série : En Passant Pécho en 2012.

Au cinéma, on le retrouve en 2013 dans Les Petits Princes et Fonzy, en 2016 dans Au delà des Murs, Marie et les Naufragés et Tout Schuss, en 2017 au côté de Gérard Jugnot dans C’est beau la vie quand on y pense, en 2018 dans Les Affamés et en 2019 dans le Gendre de ma vie au côté de Kad Merad. Il a reçu le Prix Beaumarchais en 2014 pour son rôle de porteur d’eau dans La Bonne âme du Se- Tchouan de Bertolt Brecht mis en scène par Jean Bellorini et le Molière de la révélation théâtrale masculine en 2015 dans Chère Elena mis en scène par Didier Long.

En 2020 il joue dans Le jeu des ombres à l’occasion de la Semaine d'art en Avignon, spectacle qui devait être présenté dans la cour d'honneur du Palais des Papes avant l'annulation suite à l'épidémie du COVID 19.

Suite au confinement François décide de créer un Festival de Théâtre et de musique chez lui en Bretagne avec la compagnie Un dernier pour la route qu’il crée avec ses amis et collègues de l’école Claude Mathieu

François Deblock